Été 1963, Paul Marleau, un jeune Français, séjourne chez son correspondant, dans la ville allemande de Kehlstein. Derrière la carte postale idyllique
et paisible, il pressent d’emblée la résurgence d’un drame effroyable.